autoescape.com
Sélectionner une page

La location de voiture est une prestation qui présente de nombreux avantages, que l’on y ait recours dans le cadre professionnel (déplacements nationaux ou internationaux) ou privé (vacances à l’étranger par exemple). Néanmoins, avant de souscrire un contrat, il convient d’être attentif à toutes les conditions qui encadrent la location, pour éviter les mauvaises surprises. Nous vous indiquons les pièges à éviter pour profiter au mieux de ce service, sans surplus sur la facture. Nos conseils sont les suivants :

1 – Louez loin d’un aéroport et d’une zone touristique

Afin d’éviter de payer un surplus sur la facture, mieux vaut louer loin d’un aéroport (où les places de parking coûtent cher aux compagnies et font donc gonfler le prix final) et à distance des zones touristiques importantes (où les compagnies surfacturent, en particulier en haute saison).

2 – Vérifiez le niveau d’essence

Il est important de rendre le véhicule avec le niveau d’essence indiqué sur le contrat. Dans le cas contraire, la compagnie peut vous facturer le carburant manquant, au tarif qu’elle a décidé (qui est bien évidemment plus élevé que celui de la station la plus proche).

3 – Prenez en compte la taxe de vente

Quand vous calculez le coût de votre location, n’oubliez pas de prendre en compte la taxe de vente, au risque d’avoir une mauvaise surprise à la remise de la facture.

4 – Soyez vigilant sur l’âge du conducteur

L’âge du conducteur qui loue le véhicule n’est pas anodin et a des répercussions sur la facture. Ainsi, les moins de 25 ans et les plus de 70 ans se verront payer un supplément car ils correspondent à des publics qui ont statistiquement plus d’accidents. Choisissez donc bien la personne qui conduira le véhicule loué !

5 – Rendez le véhicule dans les bons délais

Il est impératif de rendre le véhicule loué dans les délais mentionnés dans le contrat. Cela signifie:  ni en avance, ni en retard. Des frais de retour anticipé peuvent en effet être appliqués. Quant aux retards, sachez qu’une journée entière peut être comptée à partir de 90 minutes de dépassement !

6 – Soyez attentif au kilométrage limité

Certaines compagnies ne se contentent pas de limiter l’utilisation d’un véhicule loué dans le temps mais aussi dans le nombre de kilomètres pouvant être parcourus. Même si cela reste rare, soyez vigilant ! Là encore, vérifiez cette clause sur le contrat car tout kilomètre supplémentaire vous sera surfacturé.

7 – Payez l’assurance que si nécessaire

Certaines entreprises de location de véhicules vous obligent à payer une assurance alors que cela n’est pas obligatoire dans certains cas. Vérifiez donc auprès de votre propre compagnie que vous êtes aussi assuré sur un véhicule loué.